Des conseils ici pour un jardinage facile

Cet article s’adresse aux débutantes en jardinage. Je liste ici les conseils “off” que je n’ai pas trouvé dans les tutos de jardinage.

jardinage

1- Ce qu’il est facile de planter dans des petits contenants

Bien sûr, tout le monde n’a pas la chance d’avoir un jardin, mais cela n’est pas un frein pour commencer des petites récoltes.

Sur un bord de fenêtre, un balcon, une terrasse, vous pouvez exposer des jardinières de 10 à 15 cm de haut. N’hésitez pas à recycler des barquettes en polystyrène ou bien des cageots: il suffit de mettre un isolant (sac plastique épais) dans le fond et le tour est joué !

Il faudra aussi bien faire attention d’arroser vos contenants tout l’été, sinon ils s’assèchent plus vite que des plantations en pleine terre évidemment ! Confiez-les à vos voisins quand vous partez en vacances…

Avant de parler des légumes, les aromates sont les plus faciles à entretenir au jardin:

  • le romarin et le thym restent en place toute l’année.
  • le persil et la ciboulette disparaissent en hiver, mais ressortent au Printemps
  • le basilic et la coriandre sont plus frileux, il est préférable de les rentrer pendant l’ hiver.

Place aux légumes:

Commençons par le plus petit des légumes: les radis, en seulement 21 jours, vous aurez vos premières récoltes ! Chaque graine vous donnera un radis. Semez-les espacés, sinon il faudra les éclaircir ensuite ( = jeter les plus fins pour laisser pousser les autres). Ne les laissez pas trop grossir, ils deviendront piquants ! Et si le feuillage prend le dessus, cela veut dire qu’ils “montent en fleurs” ( à savoir jusqu’à 40 cm de haut pour ensuite pouvoir en récupérer les graines issues des fleurs séchées). Le même phénomène se produit avec les salades.

Les salades peuvent aussi prendre racine dans des petits contenants. Attention aux limaces qui peuvent manger toute votre culture en une seule nuit ! Mettez des coquilles d’oeufs autour des salades si vous les craignez ! Si vous avez un coin ombragé ou au Nord, alors mettez-y les salades, elles se chargent beaucoup en eau alors elles garderont mieux l’humidité à l’ombre. L’astuce pour les salades est de les couper au pied au moment de la récolte plutôt que de les arracher, ainsi vous en aurez tout l’été !

Les fraisiers, surtout les remontants ( qui produisent au moins 2 récoltes par an) s’acclimatent bien dans une jardinière. Quand elles développent des stolons (ou bien des rejets), ce sont des tiges qui sortent du fraisier; Il faut les laisser et repiquer le jeune plant qui se développe au bout du rejet, ainsi vous démultipliez vos plants !

2- Culture en pleine terre (ou dans des bacs haut de 40 cm)

Les plants de tomates, si vous les maternez, vous donneront de belles récoltes. Pensez bien, au cours de l’été à récupérer les pépins des tomates que vous avez aimées. Il faut les laver pour qu’ils ne se collent pas entre eux, et les faire sécher sur un tissu (en plein soleil tant qu’à faire). Stockez dans un pot en verre par exemple, vous pourrez à partir de fin mars de l’année suivante, planter 2 pépins par godet et suivre vos semis… Les plants de tomates ont besoin de beaucoup de terreau. La tige principale possède des filaments qui se nourrissent du terreau. Quand vous les mettez en pleine terre, enfoncez-les bien jusqu’aux premières feuilles du pied. Installez en même temps des tuteurs et attachez vos plants de tomates avec une ficelle légère. Au bout de 2 à 3 semaines, il faudra enlever les gourmands ( tiges annexes qui épuiseraient la tige principale et donc la récolte). 2 à 3 semaines encore après, quand le plant a atteint 50 cm de hauteur, enlevez les feuilles du bas qui empêchent le soleil d’atteindre le pied principal.

Les courgettes sont très productives, il leur faut cependant beaucoup de place pour s’étendre.

Idem pour toutes les familles de courges: un seul pépin produit 1 pied qui peut donner plusieurs courges !

Si vous avez encore de la place, vous pouvez aussi semer les haricots à rames ( qu’il faut tuteurer). Même s’ils prennent moins de place parce qu’ils poussent en hauteur, ils en prennent quand même. Notez aussi que les haricots n’auront pas tous la taille idéale pour les ramasser au même moment. Alors pour pouvoir remplir un plat de haricots, il faudra en avoir sur une belle rangée.

Terminons par un fruit succulent qui se vend tellement cher parce qu’il est fragile alors qu’il est si simple de le cultiver: la framboise ! Le framboisier aura besoin d’espace parce qu’il vous donnera des rejets, qui deviendront des petits framboisiers tout autour. Le framboisier n’a pas spécialement besoin d’être exposé au soleil. Exceptée une taille à l’automne, le framboisier ne vous demande pas de travail, alors profitez-en !

Cette liste n’est pas exhaustive évidemment, mais si vous prenez le temps de suivre la croissance de ces fruits et légumes et de veiller à ce qu’ils aient toujours une terre humide, vous devriez déjà apprécier vos premières récoltes. Vous avez un retour d’expérience à faire, alors n’hésitez pas à poster vos commentaires ci-dessous.

Même si vous avez déjà la main verte, vous êtes toujours à la recherche de nouveaux conseils, connaissez-vous le Potager d’ Olivier ?

Jardinage rime souvent avec élevage de poules, alors cet article sur nos poules est aussi fait pour vous.

Vous êtes dans une démarche de décroissance ou en tous cas, de vivre mieux, alors cet article pour devenir éco-responsable devrait aussi vous intéresser.

Laisser un commentaire