Slow fashion, mode éthique

1- Qu’est ce que la slow fashion ?

Par définition, la slow fashion se rebelle contre la fast fashion, qui utilise des matières à bas coûts, avec une main d’oeuvre sous payée. La slow fashion privilégie les tissus de bonne qualité qui pourront tenir dans le temps et respecter l’environnement.

2- Quelles sont les matières à privilégier ?

Comme toujours en écologie, n’oublions pas que c’est nous, à la fin de la chaine de consommation qui avons le pouvoir de faire changer les choses.

Voici les matières textiles vers lesquelles vous pouvez vous tourner les yeux fermés:

chanvre: donne un vêtement très résistant (souvent utilisé pour les jeans). C’est une des récoltes les moins polluantes, le chanvre est biodégradable. De plus, la culture du chanvre est facile car elle ne nécessite pas beaucoup d’eau, ni d’insecticides. Tout comme le lin, le chanvre régule sa chaleur en fonction de son environnement. Lavage après lavage, il devient de plus en plus doux.

Vous êtes nombreuses parmi mes clientes à avoir envie de vous habiller plus éthique. Quel est le chemin vers une mode éco-responsable, une mode consciente ? Cherchons ensemble à faire des choix éthiques ( conditions de travail et de rémunération décentes) et à privilégier une mode durable.

lin: le lin pousse facilement, il était considéré autrefois comme une herbe sauvage. Le lin réclame peu d’engrais et rejette peu de nitrates dans l’atmosphère. Les vêtements en lin sont légers donc particulièrement agréables à porter l’été.

coton recyclé: à l’inverse du coton vierge, c’est un tissu de coton transformé en fibre de coton. Le coton recyclé réduit le réchauffement climatique et l’utilisation de produits chimiques.

coton bio du commerce équitable: utilise jusqu’à 90% d’eau et 62% d’énergie en moins que le coton traditionnel pour sa production, ne pollue pas l’environnement avec des pesticides toxiques.

tencel: c’est une fibre 100% en cellulose, elle est biodégradable, écologique et recyclable à 99%. La production du tencel nécessite 5 fois moins d’eau que le coton, alors que son rendement lui est 10 fois supérieur.

modal: le modal est produit essentiellement par la société japonaise Lenzing. C’est une matière respirante et très résistante. On l’utilise pour les vêtements de sport, les pyjamas, les draps ainsi que les sous-vêtements. Le modal by Lenzing ne contient aucun produit toxique et peut être recyclé à 95%.

econyl: c’est aussi le nom de la marque qui produit cette alternative au nylon. Cette fibre est produite à partir des déchets plastiques et des filets de pêche en nylon usés qui tapissent le fond marin et perturbent l’écosystème des océans.

polyester PET recyclé: il est fabriqué à partir de bouteilles et autres matériaux en plastique: 100% postconsommation. Avec le PET recyclé, on fabrique des parkas, tenues de sport ou des sneakers. Pour fabriquer 1kg de PET recyclé, il faut 42 bouteilles en plastique.

laine d’alpaga: l’alpaga est un cousin du lama, il vit en Cordillières des Andes à des températures allant jusqu’à -20 degrés. Pour le bien-être de l’animal, il est tondu 1 fois par an. La tonte d’un animal fournit 2,5 kg de laine d’ alpaga. Sa laine est douce et plus légère que celle du mouton. De plus, elle est biodégradable et ne nécessite pas l’utilisation de teinte chimique.

cuirs végétaux: ananas, eucalyptus, champignon, hévéa

liège: ultra léger, pour la fabrication de certains accessoires.

Les puristes vont au-delà en ajoutant le critère de mode éthique. Pour ce faire, il faut privilégier les fabrications vegan (sans produit animal). Il ne faut pas donc pas acheter de laine, cuir, soie ni fourrure.

L’intérêt d’acheter des vêtements fabriqués avec ces textiles est que vous pourrez les utiliser longtemps. Toutefois si vous venez à vous lasser de vos vêtements ou bien qu’ils ne vous vont plus; assurez-vous de les revendre ou de les donner à des personnes qui ont peut-être encore envie d’en profiter. En dernier lieu, recyclez-les dans les bennes Le Relais.

3-Acheter slow fashion coûte-t-il plus chère que fast fashion ?

Dans la mesure où les vêtements durent beaucoup plus longtemps, la réponse est NON.

La première chose à faire et qui fera du bien à votre porte-monnaie: acheter d’occasion vos vêtements. Vous trouverez dans cet article pour avoir un comportement éco-citoyen, des idées de site, il y en a pour tous les goûts, cela vaut la peine d’essayer.

4- Où trouver des vêtements éco-responsables ?

Maintenant que vous en savez plus sur les matières à privilégier, je vous invite à bien décortiquer les étiquettes des vêtements qui vous font envie. Vous aurez peut-être des surprises sur les vêtements dit « écologiques » dans les rayons dédiés « éco-responsables » de nos grandes chaînes.

Vous pouvez aussi vous tourner vers des enseignes vestimentaires dédiées « écologiques ».

KLOW habille la femme ET l’homme. Il y a beaucoup de choix en termes des styles et des prix. Les principales marques sont THINKING MU, NOYOCO, ARMEDANGELS, VEJA, et celle que je préfère pour le réemploi des rideaux et du linge de maison: LES RECUPERABLES

Les sneakers PANAFRICA: Elles sont tellement plus jolies et originales que les marques hors de prix et fastfashion que l’on connaît trop !

J’aime ATELIERS UNE parce qu’ils sont français et produisent en France. De plus, ils recherchent à fabriquer pour répondre aux souhaits de leurs clients, on peut donner son avis pour la conception des futures créations.

Le 1er réflexe slow fashion à avoir est de prendre le temps de réflexion nécessaire avant d’acheter un vêtement. La méthode BISOU, vous connaissez ? Faire les bons choix pour votre garde-robe vous aidera aussi à la maintenir rangée. En privilégiant les vêtements qui vous plaisent le plus, vous faites déjà un tri pour ne garder que les meilleurs pour vous.

5- Et pour aller plus loin…

La slow fashion ne concerne pas que les vêtements.

Dans la salle de bains, vous souhaitez faire la chasse aux perturbateurs endocriniens, alors utilisez l’appli Clean Beauty, elle vous aidera à faire le tri.

Concernant vos accessoires: brosse à dent, peigne, brosse à cheveux, etc… privilégiez aussi les matières les plus écologiques.

Je vous partage mon expérience personnelle d’avoir acheté des bijoux chez Ilanelle bijou. Après 4 mois d’utilisation, mon bracelet se casse; Ilanelle m’a gentiment réparé le bijou gracieusement. Aussi, j’ai perdu un poussoir de boucle d’oreilles, elle m’en a envoyé un nouveau afin que je continue à utiliser mes boucles d’oreilles. J’encourage ce genre de pratique, c’est un vrai service proposé qui fidélise les clientes et protège la planète par la même occasion.

Mettons fin à la fast fashion !

Et vous, où en êtes-vous de votre transition pour une mode plus slow ? Ecrivez-nous en commentaires ci-dessous vos avancements pour une mode éthique et slow life.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *