Y-a-t-il d’autres choix que celui de ranger ?

C’est comme toujours, vous procrastinez ! Vous manquez d’énergie et vous n’avez vraiment pas envie de ranger…car pour vous, ranger c’est:

  • Rien que de vous imaginer en train de ranger, vous vous sentez déjà fatiguée
  • Vous appréhendez de trouver de la poussière et de la saleté, et faire le ménage non plus, cela ne vous tente pas
  • Vous savez qu’il va vous falloir faire des choix et accepter de vous défaire de certains objets abîmés ou dont vous ne vous servez plus.
  • Vous craignez de sortir tout de vos armoires et d’être bloquée au moment de réorganiser les étagères.
  • Et surtout, vous pensez qu’il y a tellement mieux à faire !

Mais du coup, quels seraient les autres choix qui s’offrent à vous ?

1- Attendre que quelqu’un d’autre le fasse à votre place ?

Votre gentil mari serait prêt à sacrifier un dimanche pour ranger. Mais le fera-t-il aussi bien que vous ? Vous prenez le risque de ne pas être satisfaite.

Votre maman ? Elle vient bientôt pour garder les petits pendant les vacances et elle a toujours envie de vous aider à ranger. Mais vous savez qu’elle vous fera des remarques que vous n’avez pas envie d’entendre, alors vous hésitez …

Votre meilleure amie ? Est ce que vous n’auriez pas mieux à faire toutes les 2 ? Et surtout est ce que vous serez efficaces ou bien est ce que vous ne vous arrêterez pas toutes les 5 min sur un sujet oh combien plus important que celui de ranger !

Vos enfants ? Ok, mais mettre tout sous le lit ou cacher dans le placard, est ce que c’est vraiment ça ranger ?

Vos ados rangeront leurs chambres eux-mêmes: alors là, vous avez le droit de rêver ! Qu’est ce qui pourrait leur donner envie de ranger tout à coup ?

pas envie de ranger

Photo de Andrea Piacquadio provenant de Pexels

2- Attendre que ce soit le moment idéal pour ranger ?

Ah bon ? Il y a un moment idéal pour ranger ?

Attendre que les araignées quittent le sous-sol pour pouvoir y déplacer les cartons tranquillement ?

Attendre que votre mari soit dispo pour s’attaquer au rangement du garage ensemble ?

Attendre que les enfants soient partis en vacances pour ranger leurs chambres (à leur place)

Ne serait-ce pas une façon comme une autre de procrastiner ?

3- Déplacer le bazar pour ne plus le voir

  • Cacher votre bazar en remplissant vos placards jusqu’à ce que vous ne puissiez plus les fermer. Mes clientes m’avouent agir de la sorte quand elles reçoivent du monde chez elles. Elles cachent tout ce qui traîne mais elles ne rangent rien. Au premier abord, l’appartement peut ainsi paraître rangé, mais il ne faut pas que les invités se montrent trop curieux. Il y a aussi celles qui remplissent des grands sacs de course avec tout ce qui traîne dans le salon par exemple. Mais après…, des mois après…, avouez que c’est quand même beaucoup plus dur de s’attaquer au tri du contenu de chacun de ces fameux sacs qui deviennent encombrants !
garde-meuble
  • Payer la location d’un garde-meuble pour stocker ce qui pourra peut-être servir un jour…
  • Stockez chez vos parents ce que vous avez du mal à jeter (comme s’ils n’en avaient pas déjà assez)
  • Jeter …je veux dire absolument TOUT JETER sans chercher à trier. J’espère que ce n’est pas la technique que vous choisissez car c’est vraiment manquer de respect:
  1. pour les objets que vous avez passé du temps à choisir et à acheter.
  2. pour les personnes qui ont fabriqué ces objets.
  3. pour la planète et l’avenir de nos petits et arrière-petits enfants qui auront du mal à trouver des terres fertiles.
  4. pour vous-même car je ne peux pas imaginer que vous n’ayez pas de culpabilité d’agir ainsi.

Vous vous reconnaissez dans les cas ci-dessus, vous êtes de celles qui procrastinent le plus longtemps possible. Mais n’est ce pas plus douloureux à supporter ? Vous avez peur de faire face à la réalité et de devoir faire des choix.

Le désordre, s’il est perçu comme un problème, paralyse et empêche des gens d’aller de l’avant. En effet, le désordre leur met un frein à vivre leur présent. Il faut vivre pleinement: profiter de l’instant présent quand vous voyagez par exemple. Observer, sentir, entendre les bruits, toucher plutôt que de chercher à faire un reportage photos par exemple. Vous ferez mieux fonctionner votre mémoire et vos sensations en faisant l’effort de revivre le moment plutôt qu’en passant du temps à trier et classer vos albums photos souvenirs.

Beaucoup de mes clientes gardent des objets qui font référence à un temps passé joyeux. Mais en restant attachées à ces objets, elles entretiennent un manque.

Chaque cas est unique et demande à ce que l’on comprenne les raisons de ce refus de ranger. C’est pour cela qu’une professionnelle du rangement et de l’organisation cherche à soulever les blocages psychologiques qui vous empêchent de désencombrer.

Je contacte Elodie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *