Comment réussir à se débarrasser des “cadeaux” non désirés ?

Après la période des cadeaux de Noel, il y a ceux qui revendent allègrement les cadeaux reçus qui ne leur plaisent pas et d’autres qui se creusent la tête pour leur trouver une place en haut d’une armoire ou bien dans un coin de la cave. Si vous faites partie de ces personnes qui ont des blocages pour se débarrasser des objets, alors lisez ce qui suit !

1- Le moment où le cadeau a été acheté pour vous

Comme pour tout problème, il faut analyser la situation et replacer les choses dans leur contexte. Qui vous a fait ce cadeau et avec quelle intention ?

[icon name=”shopping-cart” prefix=”fas”] Une inconditionnelle du shopping

Même en pleine crise de Covid, votre tante âgée a tenu à faire ses achats de cadeaux de Noel et elle arpenté les magasins pendant plusieurs après-midi de novembre et de décembre. Elle est sûre d’avoir fait les bons choix cadeaux, même si elle ne vous voit que 2 ou 3 fois par an, elle vous a vu naître, alors elle prétend vous connaître par cœur.

Et comme c’est une reine du shopping, chaque année, elle sait mieux que quiconque les cadeaux qui plaisent sous le sapin!

reine du shopping

[icon name=”shopping-cart” prefix=”fas”] Un acheteur pressé de se débarrasser de la “corvée des cadeaux”

Votre frère n’a pas franchement de temps à consacrer aux achats de Noel, mais comme il est bien élevé, il fait son devoir et achète un cadeau à chaque invité. Il va régler la chose en une soirée, en ligne, et donc en succombant aux propositions marketing qui lui seront faites selon SON profil de consommateur !

Je prends volontairement ces 2 exemples extrêmement opposés: entre les 2 il y a plein d’autres profils de consommateurs. Tous ont en commun, d’avoir dû acheter des cadeaux parce que c’était Noel !

Le problème est dans le fait que si le cadeau est choisi par quelqu’un d’autre que vous, il perd un gros pourcentage de chances de vous plaire.

se débarrasser des cadeaux

2- Votre sentiment de culpabilité

Un cadeau (s’il répond à un besoin clairement exprimé) fait plaisir.

Mais si, dès l’instant où l’on ouvre le paquet, on se demande bien ce que l’on va pouvoir en faire, est-ce toujours un cadeau ? La réponse est NON ! Et ce n’est pas vous la responsable.

La personne a cru vous faire plaisir; quoique…ce n’est même pas sûr…dans la société de surconsommation dans laquelle nous vivons, les achats de cadeaux sont de moins en moins réfléchis. C’est la personne qui a offert le cadeau qui est responsable, ce ne peut pas être vous puisque vous êtes la “victime” qui devait ouvrir et vous efforcer d’aimer ce présent non désiré.

Vous culpabilisez de ne pas aimer les charentaises ? Pardon, mais où est l’erreur ?

Au moment d’ouvrir votre cadeau, tout le monde autour de vous disait “Vraiment magnifique ce foulard ! Quelle belle couleur ! , etc…” Certes, ces compliments n’étaient pas sans ravir votre belle-mère, qui a choisi un foulard pour chacune de ses belles-filles, mais si, vous, vous ne portez jamais cette couleur, et que vous ne l’aimez pas, pourquoi culpabiliser et vous sentir obligé de garder ce foulard ?

3- La transmission de propriété

Le cadeau non désiré vous a été offert, il est maintenant à vous, non ? Vous êtes donc libre d’en faire ce que vous voulez.

Rappels des faits

  • on ne vous a pas laissé le choix de vous exprimer au moment du choix du cadeau,
  • on n’envisage même pas un échange dans la mesure où la personne offrante ” sait mieux que vous ce qui vous plaira”

Constat

  • aujourd’hui le présent est chez vous, il vous appartient et oui, vous avez le droit d’en faire ce que vous voulez !
  • votre belle-mère ne vous verra pas porter le foulard qu’elle vous a acheté, et alors ? A qui le cadeau est censé faire plaisir, veillons à ne pas inverser les rôles tout de même !
blocage pour se débarrasser des objets

Vous, votre identité, vos orientations écologiques et vos modes de vie

Cela fait maintenant plusieurs années que vous êtes dans une ou plusieurs des démarches suivantes:

Votre entourage peut ainsi comprendre que vous ne souhaitiez pas garder des objets qui ne correspondent pas à vos valeurs et qui vous encombrent chez vous, non ?

J’espère que cette petite analyse du “cadeau qui n’est pas un cadeau” vous aura plus. Soyez gentille d’écrire en commentaire votre ressenti, Y a-t-il eu des cadeaux qui ne vous plaisaient pas cette année et comment en gérez-vous le désencombrement ?

J’espère aussi que cela vous fait réfléchir en tant que personne qui offre des cadeaux. La surconsommation généralisée remplit les rayons des magasins que ce soit dans les centres commerciaux qui grossissent à vue d’oeil ou bien sur les e-commerces. Et avec tout ce choix démultiplié, il est de plus en plus difficile de cibler le cadeau qui plait vraiment.

Pour le bien de notre planète et notre bien-être à tous (aux offrants ET à ceux qui reçoivent les cadeaux), personnellement je préconise les cadeaux immatériels.

Pourquoi pas une séance coaching rangement avec une professionnelle ?

Après Noel, arrive la St Valentin…alors prenez les devant pour ne pas avoir un énième objet qui ne vous plaît pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Call Now Button