Le crédit d’impôt lié au service à la personne en 2019

Vous êtes nombreuses à me poser la question quand j’interviens pour des séances de rangement chez vous. Alors je me devais de vous consacrer un article sur le nouveau calcul des impôts. Vous pourrez ainsi être rassurées sur plusieurs points concernant vos dépenses et votre crédit d’impôt lié au service à la personne. A ce sujet, je vous invite à visualiser mes tarifs sur cette page.

1- La déclaration d’impôt en 2019

Le nouveau système de prélèvement à la source n’empêchera pas la déclaration de revenu annuelle. Comme chaque année, les formulaires de déclaration sont envoyés au printemps et les contribuables doivent communiquer les informations demandées.  Les dates limite de dépôt de la déclaration de revenus 2019 seront communiquées sur ce site quand elles seront connues.

Au printemps 2019, le contribuable doit donc adresser sa déclaration de revenus indiquant les revenus perçus en 2018. La nouvelle déclaration pourra ainsi entraîner une mise à jour du taux de prélèvement à la source à partir du mois de septembre 2019.

Le cas des auto-entrepreneurs: 

Sur la base de la dernière déclaration de revenus connue, l’administration fiscale prélèvera des acomptes mensuels ou trimestriels directement sur le compte bancaire de l’auto-entrepreneur. Puis, suite à la déclaration de revenus qui sera effectuée en avril 2019, le montant de l’acompte sera actualisé en septembre 2019. Il en sera ainsi pour chaque année suivante.

Une exception est faite pour les auto-entrepreneurs qui sont soumis au Prélèvement Forfaitaire Libératoire (PFL), ces derniers ne sont pas soumis au prélèvement à la source, car ils payent déjà l’impôt sur le revenu en temps réel.

2- Les services à la personne donnent un crédit d’impôt à TOUS

Selon l’article 82 de la loi de finances du 1er janvier 2017, quand vous bénéficiez d’un service à la personne, cela se matérialise forcément par un crédit d’impôt même pour les personnes ( retraitées ou pas) non imposables.

2- Où faut il répertorier le montant dépensé qui donnera droit à un crédit d’impôt ?

Il faut reporter le montant qui figure sur l’attestation fiscale que je vous envoie dans les cases 7DB, 7DL du formulaire 2042 RICI .

3- Quel est le plafond des dépenses éligibles au crédit d’impôt ?

Les frais engendrés via un service à la personne ouvrent droit à un avantage fiscal dans la limite de 12.000 euros de dépenses, soit 6.000 euros de crédit d’impôt pour une personne seule ou un couple sans enfant (cas de personnes âgées de 65 ans maximum).

Le plafonnement est majoré selon la composition du foyer fiscal et/ou l’âge du ou des déclarants. La majoration du plafond se monte :
– à 1.500 euros par enfant à charge
– à 1.500 euros par enfant majeur faisant l’objet d’un rattachement au foyer fiscal
– à 750 euros par enfant en cas de garde alternée
– à 1.500 euros par membre du foyer fiscal de plus de 65 ans
– à 1.500 euros par ascendant de plus de 65 ans bénéficiaire de l’allocation personnalisée d’autonomie (Apa) lorsque les dépenses ont été effectuées à son domicile.

4- Qu’est ce qui change pour le crédit d’impôt lié au service à la personne  en 2019 ?

Alors que les impôts sur le revenu sont prélevés à la source à partir du 1er janvier 2019, le crédit d’impôt lié au  service  à la personne est reversé en 2 temps.

D’ici fin janvier 2019, vous devriez recevoir un acompte de 30% de votre crédit d’impôts. Celui-ci est calculé sur la base de votre précédente déclaration de revenus ( à savoir sur les revenus et charges de 2017, déclarés en 2018). Le solde de votre crédit d’impôts vous sera ensuite versé en juillet/août 2019, une fois que vous aurez régularisé votre déclaration de revenus 2018.

Intéressant donc, le crédit d’impôt…alors profitez vite d’une séance rangement pour récupérer 50 % des sommes versées l’année prochaine. D’autant qu’étant auto-entrepreneur, c’est moi qui paie les charges sociales. Ne confondez pas avec une femme de ménage par exemple, pour qui vous devez payer les charges d’employeur après coup.

Laisser un commentaire