Surconsommation ne rime pas avec rangement, mais avec accumulation

En travaillant sur une idée de logo By Elodie …j’avais envie de marquer un arrêt devant cette montagne de marques, et par définition d’objets de consommation! Avoir trop de choses chez vous est la raison N° 1 pour laquelle vous n’arrivez pas à ranger ! Ce sketch vous donnera peut-être envie de changer  …de ranger (je l’espère)
“Y a eu le siècle des lumières.
Bon, ça, c’est fini, maintenant on est au siècle de la consommation.
Et dans le mot CONsommation, il y a le mot, oui, sommation, d’accord, mais la première syllabe est très claire !
On aime ça, consommer ! On aime en acheter du merdier !
Finalement, dans la vie, plus on a de merdier plus on est CONtent !
Les hommes, les femmes, oui les femmes aussi, vous adorez acheter du merdier !
Si j’ouvre un sac à main, ici, au hasard, vous allez voir ce qui c’est que le merdier !
« Ah non, merde, pas moi… ». Le mari à côté : « Ah oui ! ».
Et attends, ça, c’est le merdier de sortie ! Il faut voir ce qu’on a tous chez nous !
Finalement, une maison, c’est quoi ? Un énorme merdier avec un plafond.
Et le samedi tu fermes ta maison à double tour pour ne pas qu’on vienne te piquer ton merdier, pendant que tu es sorti pour en acheter encore plus.
Ça s’appelle le CONfort. Encore une fois, la première syllabe est très claire !
Puis après, tu te maries, pour doubler ton pourvoir d’achat de merdier.
Le bonheur CONjugal. Les deux CONjoints, ou des CONcubins, c’est pareil.
Et tu l’aimes, tu l’aimes ton merdier ! Ben oui, c’est vrai, quand tu pars en vacances, si tu te laissais faire, tu prendrais absolument tout ton merdier.
Tu ne peux pas. Pour les vacances, il faut être raisonnable. Donc, pour les vacances, tu te fais un mini merdier.
Un merdier portable. Deux valises de merdier, minimum !!! Le best of !
Tu arrives à l’aéroport, tu enregistres tous tes bagages, mais tu ne peux pas t’empêcher de garder un petit sac de merdier avec toi.
Le merdier que tu aimes le plus. Le merdier, que si l’avion s’écrase, tu veux l’avoir avec toi. On est cons !!!
Et tu t’assois dans l’avion avec ton petit sac de merdier, et là, l’hôtesse elle passe, et elle te dit :
« Vous pouvez pas garder ce merdier sur vos genoux ! Ah non, vous devez le mettre dans les coffres à merdier »;
Et là, tu donnes ton sac à merdier, et avant, tu ne peux pas t’empêcher de prendre deux trois merdes à l’intérieur.
C’est pour te sécuriser. Des conneries, un bâton de rouge à lèvres, on ne sait jamais, si l’avion s’écrase. Ah, ah.
Tu les vois, les gens dans l’avion. Ils n’arrêtent pas de se lever toutes les 5 minutes.
Parfois, tu te dis : “C’est pas possible, ils ont dû perdre quelque chose !”;
Non, non, ils vont remuer leur merdier pour le plaisir.
C’est pour ça que, dans les avions, on les attache !
La ceinture de sécurité, dans les avions, ça n’a jamais été une question de sécurité !
Attends, quand un avion s’écrase, on a jamais vu un mec qui a été sauvé parce qu’il était attaché.
J’aimerais que vous soyez conscient de ça ce soir !!!”
Merci à Roland Magdane pour avoir écrit ces mots si justes. J’espère que ce sketch vous a plus, il vous a sans doute rappeler certaines périodes de votre vie au cours desquelles vous aviez accumulé….Et si vous avez juste “souri”, c’est que “du merdier”, vous, vous en avez encore plein autour de vous. Alors prenez conscience qu’il faut arrêter de céder à la surconsommation et si vous n’arrivez pas à alléger vos placards seule, faites vous aider par votre coach en rangement préférée, n’est ce pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *