Comment faire pour que votre conjoint participe aux tâches domestiques?

Home / home organiser / Comment faire pour que votre conjoint participe aux tâches domestiques?

Figurez vous que je fais toujours le même constat chez mes clients: c’est celui des 2 époux dont le bazar dérange, qui fait appel à moi. Eh oui, vous avez raison Mesdames, ce sont souvent les femmes qui sont les plus irritées par le bazar ambiant.

 

L'homme participe aux tâches domestiques

Vous lui avez clairement exprimé votre demande (sans sous-entendus) et il refuse catégoriquement de vous aider….essayons de comprendre pourquoi…

1-Pourquoi ne voit-il pas l’intérêt d’une maison rangée ?

Tout simplement parce que le partage des tâches domestiques n’est pas dans son propre domaine de valeurs. Eh oui, cela peut aussi expliquer pourquoi il ne vous offre pas de fleurs ou n’a pas envie d’une marche romantique en forêt. C’est une question de référentiel.

Pour le convaincre, il faut parvenir à entrer dans sa bulle et lui parler son propre langage avec des termes qui le toucheront. Sa voiture par exemple, elle est dans quel état ?

Cherchons à comprendre pourquoi le rangement lui passe au dessus de la tête ?

  • Il a mieux à faire….Certes, cela peut se comprendre mais ce n’est pas une raison valable. La vie d’étudiant célibataire est terminée et il y a certaines règles de couples à respecter. Et vous avez bien raison de réagir avant qu’il ne soit trop tard, c’est dès le début qu’il faut cadrer les règles de vie en couple. La répartition des tâches ménagères ( cf mon article à ce sujet) doit se faire avant de fonder une famille sinon on court à la catastrophe.
  • Il ne sait pas comment ranger efficacement: vous ne pouvez pas lui en vouloir, sa maman ne lui a pas appris à ranger. Bah, s’il le faut, vous allez lui apprendre, n’est ce pas ? Vous y arrivez bien avec les enfants, un de plus ou un de moins, ça ne vous change pas beaucoup non ?
  • Vous lui donnez le sentiment que ça ne sera jamais rangé aussi bien que vous le souhaitez. Eh oui, nos hommes sont susceptibles. Alors il faut agir avec beaucoup de tact et de diplomatie. Contrairement à vous, eux, attendent des compliments sur leur travail. En général si le cahier des charges est bien explicite, les choses s’arrangent.
  • Il se sent lésé et a l’impression qu’il fait tout… ( va savoir ce qui peut se passer dans la tête de nos hommes) Eh oui, ne lui en voulez pas, mais je vous apprend aujourd’hui que votre Homme ne voit que la moitié ( voire moins) de tout ce que vous faites. Je ne vous parle pas aujourd’hui des notions de charge mentale, ce sera le sujet d’un prochain article. Je disais donc, il n’a pas conscience de tout ce que vous faites, qu’à cela ne tienne, vous allez les lui lister. Devant le fait accompli,  il sera bien obligé de concevoir qu’il a la belle vie à vos côtés.

2- Comment faire participer son époux au rangement ?

  • Obtenir son adhésion à l’idée de ranger

Quelle est sa pièce préférée dans la maison ?

Quelles sont ses compétences? Quelles tâches ménagères préfèrent- il ? oui, oui, je suis optimiste, j’utilise le pluriel, c’est mieux non ?

Pour le faire adhérer, il faut qu’il choisisse ce qu’il aimerait ranger.

  • Lui montrer que vous êtes tous les 2 équitablement concernés

Prouvez-lui ensuite que les tâches sont équitablement réparties par rapport au temps libre de chacun et au temps passé pour cuisiner ou s’occuper du linge. Mettez noir sur blanc un tableau récapitulatif de ce qui est demandé à l’un et à l’autre ( je sais, c’est scolaire, mais au moins, cela fonctionne !)

  • Ne pas être trop exigeante.

Il ne reste plus qu’à vous mettre d’accord sur la périodicité et le niveau d’exigence souhaitée. ( Pour que cela soit plus ludique, faites éventuellement une photo de référence). Mais, par pitié, ne repassez pas toujours derrière lui et surtout acceptez qu’il ne fasse pas dans le même ordre que vous ni exactement comme vous avez l’habitude de faire !

3- Il continue à ne pas vouloir s’impliquer dans les tâches domestiques et n’émet que de la résistance

Alors, vous allez devoir passer au cran supérieur ! Voici les différents moyens de pression que je vous propose. Je vous laisse les classer dans votre ordre chronologique et les utiliser avec humour bien sûr.

  • cesser de lui faire à manger ou de lui faire les courses des choses pour lui ( gel à raser, bières, etc…)
  • arrêter de vous occuper de son linge
  • passer l’aspirateur pendant son émission préférée ou quand il a besoin de calme
  • proposer lui de l’aider pour les premières fois
  • ou, comme électrochocs, lancer lui le défi de faire tout ce que vous faites habituellement sur une semaine par exemple.

Dans cet article, je tire bien sûr une généralité d’un constat que je vois chez mes clientes. J’ai quand même des exemples contraires où c’est le mari qui demande à ne plus être le seul à ranger. Il y a aussi plein de cas où les 2 époux assument complètement leur  » flemme  » mutuelle.

La situation la plus difficile est lorsque, non seulement le mari se moque qu’il y ait du bazar, ne veut pas aider à ranger et en plus, il refuse qu’une aide extérieure apporte ses compétences !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :