Revendre des objets tout en gagnant du temps et de l’argent ?

Une fois que le tri  » à garder/à revendre/ à donner /à jeter  » est fait, faut-il encore trouver « où donner ? » et « comment revendre des objets ? » Il existe plusieurs solutions pour lesquelles je suis à vos côtés:

1 – Où donner ?

Voici la liste des principales associations caritatives, en allant sur leur site, vous trouverez quel dépôt est le plus près de chez vous:

www.croix-rouge.fr,

www.emmaus-france.org,

www.secourspopulaire.fr,

www.secours-catholique.org

ww.apprentis-auteuil.org (pour l’ Ile de France)

Une solution mixte consiste à s’occuper de la vente et à en reverser une partie à une association:

c’est bon esprit.fr

Ainsi vendeur et acheter s’unissent pour faire une bonne action, le vendeur bénéficie ensuite d’un reçu fiscal du montant de la partie qu’il aura choisie de reverser à une association de son choix.

2- Comment revendre ce dont on veut se débarrasser ?

ByElodie vous conseille pour optimiser la mise en vente sur les sites spécialisés. J’ai l’habitude de comment revendre les objets: leur mise en valeur,  les prix pratiqués et surtout les pièges à éviter. Voici la liste de mes sites préférés:

www.leboncoin.fr,

www.ebay.fr,

www.priceminister.com,

Certains sont spécialisés dans les vêtements comme:

vinted.fr : c’est gratuit de publier une annonce, et elle reste aussi longtemps que vous le souhaitez. Vous pouvez la modifier ( photos, prix, etc…). Vous pouvez proposer aux acheteurs des remises s’ils vous prennent des lots.

Ou encore dans les vêtements, chaussures, et maroquinerie de marque:

www.videdressing.com/

Videdressing prélève une commission fixe de 15% sur la vente de l’article. Les annonces sont publiées pour 160 jours seulement.

www.vestiairecollective.com

Vestiaire collective prend une commission de 25 % sur chaque vente d’article. Les annonces restent en ligne aussi longtemps que vous le désirez.

Vous pouvez aussi faire des brocantes ou des vide dressings. Je vous aide à présenter les objets au mieux et mettre des étiquettes de prix sur les objets.

3- Echanger ce qui ne nous sert plus et prendre à la place ce dont on aura l’utilité.

Vous avez envie de participer à l’élan de l’économie collaborative, alors visitez ces sites d’échanges de biens ou de services:

pretik

Myrecycle stuff

gchange tout

Cette solution d’échanges  s’est même généralisée à tout produit ou service que l’on aurait besoin de s’échanger à proximité, entre voisins. On adhère dans un groupe et on y poste des annonces d’objets ou de services que l’on souhaite donner/partager.

fr.freecycle.org

sharevoisins

allovoisins

yakasaider

mytroc.fr a la particularité d’échanger toutes sortes de biens ou de services en équivalent « noisettes ».

Il faut bien avoir en tête que ces dernières solutions d’échange peuvent être chronophage: on prend les objets en photo, on rédige un descriptif et on n’est pas sûr que cela intéressera quelqu’un. L’échange d’objets ou de services convient aux personnes qui recherchent la convivialité, le contact avec les autres et le plaisir de se rendre service.

Laisser un commentaire