Vous aussi, vous cachez votre bazar sous un drap ?

Eh oui ! vous êtes très nombreuses à faire pareil…vous vous imaginez qu’en mettant un drap dessus, le bazar sera masqué. Eh bien pas du tout, figurez vous ! Ce qui est même pire puisque vous renforcez votre sentiment de honte. Et vous culpabilisez encore plus.

1-Votre 1ère réaction face au bazar: cacher les objets entassés qui sont dans votre champ de vision !

Voici ce qu’il se passe:

– Vous ne rangez pas

– Vous cherchez à cacher, à nier qu’il faudrait prendre le taureau par les cornes et vous mettre à ranger. Vous recouvrez votre bazar ou bien vous allez même jusqu’à acheter un paravent !

– Votre sentiment de honte et de culpabilité s’agrandit.

Et puis franchement, un drap – aussi neutre et uni soit-il- posé sur un tas de bazar attire plus l’œil qu’autre chose, vous ne croyez pas ? Moi, je vous l’assure, vous aurez plus de questions des copines sur ce drap posé là plutôt que sur des choses tout à fait normales, à ranger.

En posant un plaid ou autre sur le bazar, inconsciemment vous prenez possession de ce « bordel » à ranger. Alors que si vous laissez les choses là où elles sont, les autres membres de la famille continuent de culpabiliser face à leurs objets qu’ils doivent reprendre pour les remettre à leurs places. Et c’est important que chacun participe, je vous invite à relire mon précédent article sur le sujet de la répartition des tâches ménagères en famille.

2- Après avoir fait le constat, je vous donne maintenant des conseils:

  1. Appelez votre coach en rangement préférée   ça vous évitera d’avoir à laver un drap pour rien et surtout, elle va vous le faire disparaître ce surplus de bazar. ( et cela vous évitera de perdre du temps à lire les points suivants)
  2. Agissez avant que le tas de bazar ne grossisse: bien sûr, ce n’est pas à vous de tout faire, dispatchez, faites en profiter toute la famille…
  3. Ne vous donnez pas un objectif insurmontable d’avoir tout rangé dans l’heure, mais au moins, regroupez par catégories et dispatchez le bazar là où il doit être: les vêtements près des armoires des personnes concernées, les magazines et journaux au recyclage, les jouets avec les autres jouets, etc…Et ne me dites pas que cela vous prend du temps de dispatcher les objets aux bons endroits, c’est de les ranger dans le détail qui prendra du temps, mais vous le ferez pas à pas, avec un objectif réalisable. En faisant ce dernier point, votre « tas de bazar » aura disparu, ce sera déjà une bonne chose.

L’idéal est de toujours agir dans un délai le meilleur: plus vous attendez, plus vous allez nommer ce « coin à bazar »,  cette « pièce du fond », et vous habituez à y stocker un peu de tout ou même pire, les choses pour lesquelles vous n’avez pas de place attitrée: grave erreur, croyez moi !

D’une façon générale, il faut retenir la leçon pour tout ce que vous rangez dans vos placards, ne camouflez jamais quelque chose qui ne vous est d’aucune utilité. Arrêtez de penser que vous vous sentirez mieux si votre bazar est hors de votre vue. Il faut simplement que cet objet sorte de chez vous une bonne fois pour toutes, ne procrastinez pas en reportant le problème ! Et puis, entre nous, cela va plus vite de se débarrasser de quelque chose dont on est sûr que l’on ne s’en resservira pas plutôt que de toujours se casser la tête pour lui trouver une place quelque part pour le ranger, non ?

 

Laisser un commentaire